Dialogue en mer

Le JAM est un espace propice à notre réflexion, des réflexions solitaires et duelles, à teneur philosophique et poétique. Intemporel, le jardin à la romaine est un univers clos ouvert sur l’extérieur, propice à remettre l’homme microcosme en perspective de l’univers macrocosme. Nous nous retrouvons au bord de la Mer Méditerranée. Cette mer qui estLire la suite « Dialogue en mer »

Voies/x de migrants

Plasticienne, je conduis aujourd’hui un projet artistique singulier avec la Cimade, 7 voies/x de migrants. Je propose une  »assistance artistique » sur 14 demie-journées et aide sept personnes migrantes dans la réalisation d’une édition où chacun conte son voyage en image. A travers cette expression artistique, il appartient à chacun de témoigner activement d’un exil dontLire la suite « Voies/x de migrants »

Expositions du mois de Mai

Mes recherches récentes me conduisent à en présenter le fruit dans deux lieux : la Maison de la Gravure Méditerranée à Castelnau Le Lez et les Ateliers de la Gare, à Villeneuve les Maguelones. Ces recherches se construisent autour d’une mise en résonance entre sculpture et gravure qui me guide dans une lecture de l’ interrogationLire la suite « Expositions du mois de Mai »

Entre les lignes – deuxième épisode

 Sarah Thiriet  Mehdi Mélhaoui Photographies de Aude Morand terrien Ligne de béton en pointillé. Ricoché répondant discrètement au rythme plus cadencé des lettres de verre. Rejouer dehors ce qui avait été ébauché pour une chapelle gothique, telle était notre   gageur. cf article Entre les lignes proposé ci-avant.  

Déambulation insulaire,décembre 2011

Ces photographies témoignent d’un désir de faire vivre mes sculptures à travers une recherche scénographique. Cette déambulation appelle une référence à l’ouvrage de Raymond Depardon:Errance. En introduction, Depardon cite Alexandre Laumonier « L’errance terme à la fois explicite et vague,est d’ordinaire associé au mouvement,et singulièrement à la marche, à l’idée d’égarement, à la perte soi-même.Lire la suite « Déambulation insulaire,décembre 2011 »

Exil intérieur, juin 2013

Exil Intérieur Au cours de ces six dernières années, mon travail s’articulait autour du mot  »Exil ». Quel sentiment de désespérance peut rendre ces candidats aux voyages insensibles à la souffrance de leur parcours? Comment ce choix s’impose t-il à eux? Survivront-ils à un déracinement qui les plonge souvent dans les difficultés d’une errance où ilsLire la suite « Exil intérieur, juin 2013 »