Expositions

L’absence

Activer unesculptureen France – Septembre 2022au Bénin – Décembre 2022 Depuis que je suis sculpteur, j’active mes sculptures d’une façon compulsive sans autre moteur que l’envie : je les projette dans le paysage, je les fais porter à d’autres. Elles reviennent à l’atelier chargées de ces expériences. Il s’agit de multiplier les interventions, de les faireLire la suite « L’absence »

Publicité

L’espoir à mains nues

Un projet mené avec La Cimade de Montpellier Je me vis parfois comme une singulière ethnologue, j’aurais choisi un objet d’étude plastique, une population sans frontière, les migrants. Je travaille comme une forcenée à leur offrir un patrimoine imaginaire commun. Mais quelle forme lui donner sans trahir des cultures propres à chacun ? Un drapeau.Lire la suite « L’espoir à mains nues »

Dialogue en mer

Le JAM est un espace propice à notre réflexion, des réflexions solitaires et duelles, à teneur philosophique et poétique. Intemporel, le jardin à la romaine est un univers clos ouvert sur l’extérieur, propice à remettre l’homme microcosme en perspective de l’univers macrocosme. Nous nous retrouvons au bord de la Mer Méditerranée. Cette mer qui estLire la suite « Dialogue en mer »

Regarde! La mer monte!

Presque tout de ce qui s’échange passe par la mer. Dans des boites ou sur des radeaux, presque tout. Des choses, on sait presque tout mais de la mer on sait peu de choses. Petit pou appelle cette planète qui est de mers couvertes, la terre. Petit pou ne manque pas de culot. La merLire la suite « Regarde! La mer monte! »

LONGITUDE

  Imbalances, physical as well as psychic, tied to displacement, underpin the whole of my artistic reflection.  Longitude anchors this problematic in the Seychelles Archipelago. Through this exhibition, I hope to contribute to the emergence of an Imaginary Patrimony. A meaningful commitment in this relatively new country. My eye caught the vulnerability of manmade buildingsLire la suite « LONGITUDE »

CURIEUSE – Alliance Française des Seychelles

CURIEUSE Les déséquilibres physiques et psychiques liés au déplacement sous-tendent l’ensemble de mes recherches plastiques. Curieuse ancre cette problématique dans l’archipel des Seychelles. À travers cette exposition j’espère apporter ma contribution à la création d’un patrimoine imaginaire. Un parti pris chargé de sens dans ce pays à l’histoire récente. Mon œil a été attentif àLire la suite « CURIEUSE – Alliance Française des Seychelles »

Résidence à la Maison Garenne

‘‘ Pour Aller Où?  » Dans cette région de l’Auvergne et dans cet espace de la Maison Garenne, j’ai choisi pour cette exposition une scénographie reflet de mes évolutions.  La salle du bas devient hall de gare. Un panneau indicateur vous attend, panneau indicateur d’une gare qui n’existe pas, et se détachent sur ce tableau numériqueLire la suite « Résidence à la Maison Garenne »

Voies/x de migrants

Plasticienne, je conduis aujourd’hui un projet artistique singulier avec la Cimade, 7 voies/x de migrants. Je propose une  »assistance artistique » sur 14 demie-journées et aide sept personnes migrantes dans la réalisation d’une édition où chacun conte son voyage en image. A travers cette expression artistique, il appartient à chacun de témoigner activement d’un exil dontLire la suite « Voies/x de migrants »

Plonger

  Intention Face à la pièce Plonger, on ne doute pas que ces jambes sont celles d’un adulte. Pourtant, ces ¾ de jambes sont petites : 55 cm de hauteur, elles ont été moulées sur un enfant. Le choix de leur taille a pour objectif de creuser la perspective, de maintenir une distance entre le regardeurLire la suite « Plonger »

Invite à la Migration

Mes dernières pièces évoquent les migrants sans jamais les nommer. Le corps est au centre de ma réflexion, il en est pourtant presque absent formellement. Un corps en mouvement fait de fragilité, dévêtu de tout ce qui l’habillait et qui, dans la pudeur, recherchera la restauration de sa dignité. Invite à la migration, commande d’un particulier, 2016

Migration

Une sculpture : L’abri des illusions . Sac à dos, son contenant a la forme d’une carapace de tortue marine réalisée en verre thermoformé, son étui et ses sangles sont en cuir. Le cuir est sensé être celui d’un gnou.  Tortue marine et gnou symbolisent ici les migrations terrestre et marine. L’entreprise de longs etLire la suite « Migration »

Installation aux Ateliers de la Gare

Pourquoi se construit-on des pays légendaires s’ils doivent être l’ exil de notre coeur ? Louis Aragon, Le Fou d’Elsa, 1963. L’exil au coeur de ma réflexion, c’est tout simplement d’être humain qu’il s’agit. Les fragments de corps, modelés ou moulés en témoignent. J’ai pourtant souhaité il y a deux ans donner une deuxième dimension àLire la suite « Installation aux Ateliers de la Gare »

Sortie de résidence/Maison de la Gravure Méditerranée

Pourquoi se crée-t-on des pays légendaires s’ils doivent -être l’éxil de notre coeur ? Aragon, Le fou d’Elsa. Au départ il y avait deux lieux, et deux univers propre à chacun. L’un dédié au volume, les Ateliers de la Gare, l’autre à la gravure, la MGM. Les travaux qui en sortaient étaient indépendants les uns desLire la suite « Sortie de résidence/Maison de la Gravure Méditerranée »

Expositions du mois de Mai

Mes recherches récentes me conduisent à en présenter le fruit dans deux lieux : la Maison de la Gravure Méditerranée à Castelnau Le Lez et les Ateliers de la Gare, à Villeneuve les Maguelones. Ces recherches se construisent autour d’une mise en résonance entre sculpture et gravure qui me guide dans une lecture de l’ interrogationLire la suite « Expositions du mois de Mai »

Nid Chaud/ Nid Froid

  2015, deuxième épisode d’un travail d’édition.  Trois livres d’Artiste, pour répondre à l’album No Sport de Rodolphe Burger. Manière Noire et Sérigraphie se côtoient librement.  

Le quai d’écume – édition

Un travail d’édition inspiré par une mise en résonance de fragments de textes chantés par le musicien Rodolphe Burger et des eaux fortes de Sarah Thiriet, édition présentée lors de la 14ème édition du salon du livre d’artiste (Carré d’Art Nîmes) en juin 2014.  

Césure, octobre 2014

« Enfin, le loup Maître découd sa bouche pour signifier que l’air et l’eau ne font qu’un et portent un nom double : Clef d’or ou Clair-obscur…sous la forme sans forme d’une flamme de verre à l’état de rêve transparent. » ¹ INSTALLATION POUR LES SALINS                         Lire la suite « Césure, octobre 2014 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s