L’absence

Activer une
sculpture
en France – Septembre 2022
au Bénin – Décembre 2022

Depuis que je suis sculpteur, j’active mes sculptures d’une façon compulsive sans autre moteur que l’envie : je les projette dans le paysage, je les fais porter à d’autres. Elles reviennent à l’atelier chargées de ces expériences. Il s’agit de multiplier les interventions, de les faire passer de mains en mains, de dos en dos et qu’elles me reviennent patinées par ce contact. J’aime les sentir prendre cette autonomie . L’existence même de ces rituels charge les objets sculptures d’une histoire qui leur échappe, ils leur confèrent un statut de vestige. La présence de témoins participe de cette mémoire collective en construction autour de ces objets / sculptures. Entre artefact et nature, une pensée animiste traverse l’ensemble de mes créations. Paysage, objet/sculpture et performeurs sont à égalité. Chacun joue son rôle.

Je souhaite mettre en jeu cette partie de ma réflexion plastique et en me confrontant à la population béninoise, population culturellement animiste qui active ces sculptures depuis la nuit des temps. Mon but : aller m’informer sur ces pratiques aujourd’hui et, au delà de l’information, emmener des sculptures/objets qu’il s’agira d’activer avec telle ou telle intention.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :