Pourquoi se crée-t-on des pays légendaires s’ils doivent -être l’éxil de notre coeur ?

Aragon, Le fou d’Elsa.

Au départ il y avait deux lieux, et deux univers propre à chacun. L’un dédié au volume, les Ateliers de la Gare, l’autre à la gravure, la MGM. Les travaux qui en sortaient étaient indépendants les uns des autres . La création d’édition m’a donné le goût de les imbriquer plus intimement.

Je dilue des gestes forts dans des matériaux fragiles et évanescents pour évoquer l’équilibre précaire lié à l’exil . Je joue de la fragilité des matériaux pour nuancer mes gestes forts exprimant violence et détermination nécessaires à cet exil.

                          

Quai des Hères, collagraphie/impression sur tarlatane, métal, résine époxy, 60 cm x 100 cm, 2016.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s